Boire et manger pour dormir

cuisine-sublime-FR.png
Se jeter dans les bras de Morphée, aussi joli garçon soit-il, n’est plus aussi facile qu’avant. Fini l’époque où on le faisait sans même y penser. Maintenant, compter les moutons, laisse béton ! Dito pour le chocolat chaud ou de la camomille qui ne font pas plus d’effet que de sniffer de la lavande. Lorsqu’on arrive enfin à s’endormir, il est l’heure de se lever et on est épuisée.

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe une boisson divine, à la robe rouge sombre… Non, pas du Cabernet ni du Pinot noir ! On oublie l’alcool pour se jeter sur le jus de cerise griotte (Prunus cerasus) : un verre le matin et un verre le soir, une heure avant de se coucher. C’est tout. Des chercheurs l’ont prouvé et nous, on l’a testé avec succès sur la famille et les amis âgés de 17 à 87 ans. Cette délicatesse écarlate aigre-douce aide à glisser avec sérénité dans le pays des rêves et dormir profondément sans se réveiller plusieurs fois la nuit.

Quel est le secret de ces mignonnes cerises griottes ? Des études montrent que le jus rouge rubis de ces merveilles offre un sommeil de grande qualité, plus long de 84 minutes en boostant les neurotransmetteurs. Il contient, entre autres, un taux élevé de mélatonine – la meilleure amie de Morphée, primordiale pour réguler le cycle de sommeil-veille –, le tryptophane, un autre ami du dieu du sommeil, qui déclenche l’envie de dormir et qui transforme également la sérotonine – l’hormone du bonheur – dans le cerveau, très importante pour réguler le sommeil.

Notre jus magique stoppe également, dans le cerveau, l’accumulation de produits chimiques associés au sommeil médiocre. Ce trésor est en vente dans la plupart des magasins bio.

Si Raymond n’aime pas le jus de cerise, les kiwis feront peut-être l’affaire. Eux aussi sont riches en sérotonine et antioxydant, comme la vitamine C et les caroténoïdes, qui favorisent le sommeil et jouent un rôle important dans la réduction de l’inflammation. Un ou deux kiwis moyens – gold de préférence parce qu’ils sont plus riches en vitamine C – avant de se coucher aident à s’endormir plus facilement et à dormir plus longtemps.

Selon les chercheurs, le safran qui, avec ses quantités élevées de caroténoïdes anti-oxydatifs, permet d’économiser la sérotonine présente dans l’organisme, est un excellent déclencheur de sommeil. On infuse une douzaine de ravissants filaments dans de l’eau ou du lait bouillant pendant 20 minutes et on boit cette potion magique au coucher. On peut, si on veut, ajouter de la cardamome et/ou de la noix de muscade râpée pour renforcer son action et dormir comme un bébé loir.

Les féculents, comme le riz complet, les légumineuses, le chocolat noir, la banane contiennent eux-aussi du tryptophane. On les consomme au diner.

Les probiotiques jouent également un rôle dans l’affaire. Ils régulent la production de mélatonine. Et, une flore intestinale de compétition contribue à maintenir des taux stables de tryptophane dans le corps, d’économiser la sérotonine et de sombrer dans un sommeil de qualité.

D’autres recettes pour favoriser les séjours dans les bras puissants et musclés de Morphée : 

Le Dictionnaire à tout faire des épices


Photo: Man Ray

Photo: Man Ray